AMO POUR LA PROGRAMMATION DES RDC ACTIFS DE LA ZAC MANTES UNIVERSITÉ

Contexte :

Portée par l’EPAMSA, la ZAC Mantes Université va contribuer au renouveau et à l’attractivité du territoire de Mantes-la-Jolie, dans un contexte urbain porteur : l’Opération d’Intérêt National sur le territoire Seine Aval.

Le site accueillera un quartier mixte : 3.000 logements, des équipements universitaires, des activités commerciales et économiques. Il bénéficie de la présence d’un bâtiment remarquable, la halle Sulzer (9.000 m²), dont la rénovation est prévue. La halle fonctionnera comme un signal urbain au sein duquel une mixité d’usages est envisagée.

Pour animer et asseoir l’attractivité du site, il est prévu de développer un total de 10.000 m² SDP d’activités commerciales, économiques, de services et de loisirs, en pieds d’immeubles et sous la halle Sulzer.

Mission confiée à Bérénice :

Bérénice accompagne l’EPAMSA pour concevoir l’ensemble des locaux actifs de la ZAC, développés en pieds d’immeubles et dans l’enceinte de la halle Sulzer. 3 principes d’intervention ont guidé cette mission d’AMO :

  • S’assurer de la faisabilité économique du programme envisagé, dans le respect des équilibres commerciaux du territoire. Cet exigence est d’autant plus importante dans un contexte où le premier programme d’ensemble commercial envisagé pour le site au début des années 2010 n’a pas abouti. L’analyse de marché conduite par Bérénice a permis de définir un plan de marchandisage pérenne, adossées aux atouts intrinsèques du site et de son territoire (et non à des opportunités éphémères de marché), pour fournir à l’EPAMSA un cadre de mise en œuvre pour l’ensemble du programme.
  • Ouvrir le champ des possibles pour enrichir l’expérience proposée aux futurs clients et usagers du quartier. La ZAC se développe sur un territoire fortement concurrencé par les ensembles commerciaux traditionnels, et doit trouver un positionnement alternatif qui permette d’en faire un lieu de référence pour les habitants du territoire. Ce volet a nécessité une approche prospective sur l’évolution des usages de fréquentation des lieux de vie et de commerce, adossée à un travail programmatique pragmatique tourné vers les prospects et porteurs de projets crédibles pour une implantation sur site.
  • Adosser le travail de conception du programme à un travail collaboratif avec les parties prenantes et opérateurs / « faiseurs » potentiels. Pour tester la faisabilité du programme envisagé, l’agence Bérénice s’est appuyé sur son réseau d’investisseurs et opérateurs susceptibles d’étudier une implantation sur site.

Résultats obtenus :

Le travail mené par Bérénice a permis de reconfigurer totalement le programme initial et de repositionner le site sur des axes de développement solides, éprouvés par des échanges contradictoires avec les porteurs de projets, et fortement différenciants. Ce nouveau programme a été intégré dans les travaux de conception urbaine, afin d’assurer la bonne adéquation entre conception des locaux et attentes des opérateurs prospects.

Commanditaire:
EPAMSA
Category:
Date: